boiteainfos Index du Forum

boiteainfos
"Déçu ?" - Se rassembler pour s'informer et se défendre plus efficacement.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

GAME et les médias
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    boiteainfos Index du Forum -> boiteainfos -> boiteainfos
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
PapaHet59


Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2012
Messages: 110
Localisation: Lille

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 19:27 (2012)    Sujet du message: GAME et les médias Répondre en citant

Petit article ma fois fort sympa de Gamekult (site de JV le plus sérieux à mon avis en france)


c'est ici que ça se passe: http://www.gamekult.com/actu/game-sous-le-sapin-les-salaries-ont-les-boules-A106264.html
_________________
GAME FN' OVER!!!!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 19:27 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
yannoufrappequ'1coup


Hors ligne

Inscrit le: 16 Nov 2012
Messages: 26
Localisation: bourg en bresse

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 19:34 (2012)    Sujet du message: GAME et les médias Répondre en citant

GAME : sous le sapin, les salariés ont les boules


Business, par boulapoire - Jeudi 06/12/2012 à 17h 55
Tags : France, Difficultés


En redressement judiciaire depuis septembre pour une période de six mois, GAME France devait donner des nouvelles concernant ses possibilités de reprise le mois dernier. En raison de nouvelles offres apparues entre temps, la société dispose désormais d'un délai supplémentaire - repoussant l'échéance à janvier 2013 - pour présenter ses options devant le tribunal de commerce de Bobigny.
Au milieu du rush de fin d'année, la situation est forcément délicate pour l'entreprise et ses employés. L'un d'entre eux, dans l'entreprise depuis plus de cinq ans, nous confirme l'incertitude et de la pression ressenties, selon lui, par de nombreux salariés. "Nous vivons un enfer depuis cet été : aucune communication sur les fermetures de magasins, on nous apprend presque la nouvelle du jour au lendemain par un pauvre mail à quelques jours de la fin", explique ce responsable de magasin dépité, en faisant référence aux évènements du mois d'août comme aux fermetures opérées depuis la mise en redressement judiciaire. "Les salariés n'ont jamais reçu de courriers préliminaires annonçant la situation, ni d'entretiens de licenciement comme la loi l'exige : beaucoup sont d'ailleurs en train d'aller aux prud'hommes à ce sujet."

Pour les salariés remerciés, un document interne que nous avons pu consulter évoque un retard important dans le paiement des primes de licenciement et des soldes de tout compte, qui pourraient ne pas être versés avant janvier 2013 à cause d'un retard de la compagnie sur le plan administratif. Un courriel envoyé par le comité d'entreprise parle également de précipitation dans la gestion du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), avec un envoi simultané de la notification de licenciement et du contrat de sécurisation professionnelle (CSP) qui sème la confusion sur les possibilités de reclassement en interne.

Des comptes à régler
Pour les employés encore à bord, la pression passerait par des manoeuvres d'intimidation, comme "des coups de téléphone intempestifs" ou des messages laissés sur un forum, monté par des salariés qui souhaitaient faire grève avant de revenir sur leur décision au vu des menaces proférées. "Nous recevons une pression quotidienne de la part des responsables régionaux, qui nous disent tout simplement que si nous faisons des mauvais résultats, nous sommes les prochains sur la liste des licenciés", déclare le responsable de magasin. "Un directeur s'est permis de répondre directement sur le forum des grévistes et d'appeler les organisateurs en disant qu'il aurait quelques comptes à régler avec eux lors de sa prochaine visite dans leurs villes." Enfin, les employés auraient été informés par la direction que si aucun repreneur n'était trouvé pour GAME France, la société fermerait l'ensemble ou la majorité ses boutiques en mars/avril prochain ; l'éventualité d'un repositionnement quasiment exclusif sur la vente en ligne - grâce à une refonte complète du site actuellement en cours - n'étant pas à négliger.

Joint par la rédaction, un porte-parole du groupe, Julien Trosdorf, nie d'un bloc cette possibilité, et apporte quelques précisions sur les derniers évènements, ainsi que sur le futur de GAME dans l'Hexagone. "A ce stade des discussions, il est prématuré d’anticiper la décision du tribunal de commerce. Un certain nombre de scénarios sont envisageables, notamment la poursuite de l’activité sur un périmètre plus réduit", explique Trosdorf. "Toutefois, il n'est aucunement question d'une fermeture de toutes les boutiques, ni de se focaliser principalement sur de la vente en ligne.". Concernant la refonte du site, au départ envisagée pour la mi-novembre, l'homme explique que les procédures liées aux fermetures de magasins ont retardé son lancement et qu'il devrait être prêt la semaine prochaine, même si son activité commerciale ne devrait pas reprendre avant janvier 2013. "La vente en ligne restera quoi qu'il arrive une activité complémentaire du groupe.".


Pas de nouvelles fermetures avant janvier
GAME se défend également d'avoir une communication interne déficiente, et avance que le comité d'entreprise a systématiquement la primeur des dernières informations lors de réunions organisées toutes les deux à trois semaines, avant que celles-ci ne soient communiquées individuellement par mail à tous les employés. "Les informations concernant les repreneurs potentiels resteront confidentielles jusqu'à ce que les négociations aboutissent. En revanche, une ligne avec la direction des ressources humaines est ouverte en permanence pour les salariés en quête d'informations ou de discussions sur leur situation ou leur magasin.". L'entreprise déclare également qu'il n’y aura "pas de nouveau plan de fermeture de magasins avant l’audition devant le tribunal de commerce en janvier".

Officiellement, le compte des fermetures et des départs forcés depuis le début du redressement judiciaire s'élève à 35 boutiques et 77 licenciements pour seulement sept reclassements en interne. Les versements de primes et de soldes en retard sont quant à eux reconnus par la compagnie, qui invoque des délais impondérables dans le traitement des dossiers par l'Association pour la gestion du régime de Garantie des créances des Salariés (AGS), dont le planning serait particulièrement chargé en fin d'année. "Nous faisons le maximum pour que les sommes dues aux anciens employés soient versées avant la fin décembre, mais il est possible que ce ne soit pas le cas avant la première quinzaine de janvier.". Autant dire que les fêtes de fin d'année auront un goût amer pour les victimes du redressement... en espérant que ce dernier sera productif pour les salariés encore à bord.


Revenir en haut
PapaHet59


Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2012
Messages: 110
Localisation: Lille

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 19:37 (2012)    Sujet du message: GAME et les médias Répondre en citant

Je ne fais que transférer un article Wink  


Ce n'est pas moi qui les ai contacté même si l'idée avec un pote (licencié aussi de Game) nous avait titillé  Smile
_________________
GAME FN' OVER!!!!


Revenir en haut
EA
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 20:23 (2012)    Sujet du message: GAME et les médias Répondre en citant

yannoufrappequ'1coup a écrit:



Des comptes à régler
Pour les employés encore à bord, la pression passerait par des manoeuvres d'intimidation, comme "des coups de téléphone intempestifs" ou des messages laissés sur un forum, monté par des salariés qui souhaitaient faire grève avant de revenir sur leur décision au vu des menaces proférées. "Nous recevons une pression quotidienne de la part des responsables régionaux, qui nous disent tout simplement que si nous faisons des mauvais résultats, nous sommes les prochains sur la liste des licenciés", déclare le responsable de magasin. "Un directeur s'est permis de répondre directement sur le forum des grévistes et d'appeler les organisateurs en disant qu'il aurait quelques comptes à régler avec eux lors de sa prochaine visite dans leurs villes.







C'est inadmissible que les choses ci dessous aient été dites car en aucun les RRX se permettraient de proférées des menaces de ce gene.
Et je pense que le directeur en question cité dans cet article doit être moi. C'est honteux d'avoir écrit une chose pareille car bien évidement ce ne sont en aucun cas mes propos et les organisateurs contactés peuvent en témoigner, pas de comptes à régler.


c'est à la limite de la diffamation et je suis à la limite de porter plainte.


Revenir en haut
PapaHet59


Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2012
Messages: 110
Localisation: Lille

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 20:32 (2012)    Sujet du message: GAME et les médias Répondre en citant

Boulap' (le rédacteur de cet article) cite un employé de Game, il ne dit pas que c'est fiable à 100%. Tout comme on ne peut pas savoir si c'est vrai que certains RR mettent la pression sur les responsables en leur disant que si ça ne va pas ils fermeront...ce qui n'a aucun rapport puisque les mag qui ferment sont ceux dont le loyer trop cher (donc pas rentable)
_________________
GAME FN' OVER!!!!


Revenir en haut
EA
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 20:40 (2012)    Sujet du message: GAME et les médias Répondre en citant

je connais suffisamment les RRX pour affirmer qu'ils ne pratiquent pas de pression intimidante .


Dernier post de ma part sur ce forum et je m'y tiendrai !


je reste bien sur toujours dispo par mail et tel aux non anonymes.





Revenir en haut
Mathieu


Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2012
Messages: 69

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 21:38 (2012)    Sujet du message: GAME et les médias Répondre en citant

Sur un autre post, certains demandent aux personnes du Siège et de la Direction de venir s'exprimer sur le forum, ou ce genres de propos (diffamatoires?) ne vont pas les inciter à venir discuter avec nous....
_________________
Mathieu - RM Sarreguemines 141


Revenir en haut
TomEuralille053


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2012
Messages: 13
Localisation: Euralille 53

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 21:46 (2012)    Sujet du message: GAME et les médias Répondre en citant

J'ai un sérieux doute sur le fait que seuls les magasins qu'on dit non rentable soient les seuls à fermer...


Pour ce qui est des "menaces", je pense qu'il est possible que certains aient balancé quelques paroles en l'air par peur de grève
Après tout le droit de grève est comme indiqué un droit et le salarié souhaitant le faire perd aussi une journée de salaire.




Personnellement (et ça n'engage que moi) je pense que pour GAME, la partie est terminée et j'ai du mal à croire qu'il y aura une extraball...




Mesdames, Mes demoiselles et Messieurs, à vos claviers ! Il est tant de faire des CV !

_________________
Tom,respons...euh nan...manag...euh non plus...Vendeur + à euralille...


Revenir en haut
Mathieu


Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2012
Messages: 69

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 22:01 (2012)    Sujet du message: GAME et les médias Répondre en citant

Et concernant l'article de Gamekult, cela va nous être plus préjudiciable qu'autre chose...

Jusqu'à présent, notre clientèle n'était pas forcément au courant de la situation de notre entreprise, et cela n'était pas plus mal. En effet, le client lambda (comme nous pouvons tous l'être) n'aime pas prendre de risque pour ses achats (garanties des produits entre autres), et ce genre de "publicité" ne va pas les inciter à venir acheter chez nous.
Les clients n'étant déjà pas forcément présents dans nos magasins, était-il nécessaire d'étaler nos problèmes dans les médias?

Plus encore qu'une grève, ce genre d'initiative va totalement décourager les éventuels (hypothétiques??) racheteurs pour notre société....
Car, quoi qu'on en dise, nous nous battons pour notre gagne-pain, ce qui nous permet de payer nos factures, prêts immobiliers etc...

Certes, la situation est difficile, et on nous cache un certain nombre d'information, et il est tout à fait possible qu'au mois de mars, nous pointions tous au chômage; mais tant qu'il y a un espoir, aussi minime soit-il, nous devons nous battre.
_________________
Mathieu - RM Sarreguemines 141


Revenir en haut
TomEuralille053


Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2012
Messages: 13
Localisation: Euralille 53

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 22:13 (2012)    Sujet du message: GAME et les médias Répondre en citant

Mathieu a écrit:
Et concernant l'article de Gamekult, cela va nous être plus préjudiciable qu'autre chose...

Jusqu'à présent, notre clientèle n'était pas forcément au courant de la situation de notre entreprise, et cela n'était pas plus mal. En effet, le client lambda (comme nous pouvons tous l'être) n'aime pas prendre de risque pour ses achats (garanties des produits entre autres), et ce genre de "publicité" ne va pas les inciter à venir acheter chez nous.
Les clients n'étant déjà pas forcément présents dans nos magasins, était-il nécessaire d'étaler nos problèmes dans les médias?

Plus encore qu'une grève, ce genre d'initiative va totalement décourager les éventuels (hypothétiques??) racheteurs pour notre société....
Car, quoi qu'on en dise, nous nous battons pour notre gagne-pain, ce qui nous permet de payer nos factures, prêts immobiliers etc...

Certes, la situation est difficile, et on nous cache un certain nombre d'information, et il est tout à fait possible qu'au mois de mars, nous pointions tous au chômage; mais tant qu'il y a un espoir, aussi minime soit-il, nous devons nous battre.


Les clients sont bien au courant de ce qui nous arrive...preuve en est le LFL catastrophique...
Quand tu dis 3 fois d'affilée à un client que son jeu n'est pas dispo chez nous alors que c'est une grosse sortie...Le client même lambda ne revient plus...
La concurrence est agressive et nous on n'a rien à vendre...
_________________
Tom,respons...euh nan...manag...euh non plus...Vendeur + à euralille...


Revenir en haut
Game154Nimes


Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2012
Messages: 447

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 22:24 (2012)    Sujet du message: GAME et les médias Répondre en citant

Cet article est un ramassis de conneries et encore je reste poli...

Contacter la presse, soit...mais là, franchement on touche le fond...90% de l'article ne vaut pas un clou et ne se base pas sur des faits avérés et réels de notre situation...là j'ai les nerfs...
_________________
Julien
RM Nimes 154 et Gogo danseur chez Game


Revenir en haut
Game154Nimes


Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2012
Messages: 447

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 22:33 (2012)    Sujet du message: GAME et les médias Répondre en citant

Le seul point positif que je retire de cet article est la façon dont sont traités nos collègues licenciés...

Je n'ai, pour ma part, pas encore reçu de menace de mon RR...où alors j'ai du louper un truc...
_________________
Julien
RM Nimes 154 et Gogo danseur chez Game


Revenir en haut
PapaHet59


Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2012
Messages: 110
Localisation: Lille

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 22:38 (2012)    Sujet du message: GAME et les médias Répondre en citant

Game154Nimes a écrit:
Cet article est un ramassis de conneries et encore je reste poli...

Contacter la presse, soit...mais là, franchement on touche le fond...90% de l'article ne vaut pas un clou et ne se base pas sur des faits avérés et réels de notre situation...là j'ai les nerfs...




Je ne sais pas si ton magasin a fermé pour moi les 3 premiers paragraphes sont fondés:


- Annonce de fermeture pas vraiment annoncée par Game mais plus par le centre co.
- on nous avait promis qu'on conserverait nos avantages salarié: faux --> plus de ticket resto, carte fid annulé pour certain, remboursement du métro pas fait ...
- On nous annonce qu'on va recevoir notre solde tout compte au plus tard début décembre --> repoussé à mi janvier et ça on l'apprend car on pose la question (communiqué 1 semaine plus tard)


Sinon je suis d'accord avec ce que Tom dit, GAME en tant que spécialiste du jeux vidéo n'est absolument plus crédible! Tu trouves plus de jeux à GamesWave à Lille qui est un indépendant  Cool
_________________
GAME FN' OVER!!!!


Revenir en haut
Game154Nimes


Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2012
Messages: 447

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 22:40 (2012)    Sujet du message: GAME et les médias Répondre en citant

C'est bien ce que je dis dans mon 2nd post Wink

La situation vécue par les "licenciés" est bien décrite...le reste bof bof...
_________________
Julien
RM Nimes 154 et Gogo danseur chez Game


Revenir en haut
PapaHet59


Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2012
Messages: 110
Localisation: Lille

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 22:47 (2012)    Sujet du message: GAME et les médias Répondre en citant

Ah oui désolé j'étais entrain d'écrire mon post Wink 
_________________
GAME FN' OVER!!!!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:15 (2017)    Sujet du message: GAME et les médias

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    boiteainfos Index du Forum -> boiteainfos -> boiteainfos Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com